Démocratisation en Tanzanie : Pas d’élections sans exemptions fiscales

Authors: Ole Therkildsen & Ane Karoline Bak
Publisher: ICTD
Date: décembre 2019

Abstract:

Résumé de Recherche 49

Cette publication a pour objectif de contribuer à une meilleure compréhension de l’économie politique des exemptions fiscales dans les pays d’Afrique. Dans un contexte électoral de plus en plus compétitif et de libéralisation économique dans ces pays, nous nous baserons sur l’offre et la demande pour étudier comment les fluctuations dans le temps du volume d’exemptions fiscales pour les sociétés et pour les particuliers sont liées au cycle électoral. Certaines fluctuations sont générées, au moins en partie, par l’appel au financement des campagnes électorales et par la volonté des entreprises et des particuliers de satisfaire à cette demande. D’un côté, les élites dirigeantes ont besoin de fonds politiques pour rester au pouvoir. De l’autre, les entreprises doivent leur réussite en partie aux exemptions fiscales et autres rentes dispensées par l’Etat. Par conséquent, les intérêts mutuels des grands capitalistes et de l’élite politique au pouvoir se trouvent au centre du face à face entre l’offre d’une part et la demande croissante en financements politiques d’autre part. Résumé du document de travail 98 par Ole Therkildsen et Ane Karoline Bak.