Notre équipe

MDurst

Agrégé supérieur

Michael C. Durst

Michael C. Durst est un fiscaliste américain de longue date, auteur d’ouvrages sur la fiscalité internationale et les pays en développement, ancien membre du gouvernement, professeur de droit et chercheur pour l’ICTD. Il a beaucoup exercé dans le domaine de la fiscalité internationale, aussi bien dans le secteur privé qu’au sein du gouvernement américain, comme Directeur du IRS Advance Pricing Agreement Program ( Programme des accords de prix préalables). Michael a publié de nombreux articles, autant dans des journaux académiques que professionnels, sur les problèmes liés à la fiscalité internationale, tout particulièrement lorsque ces derniers touchent les pays en développement. 

Alex

Chercheur en fiscalité internationale (BEPS et au-delà)

Alexander Ezenagu

Alexander Ezenagu est un juriste du barreau nigérian. Il finit actuellement un doctorat en droit fiscal international à l’université McGill au Canada, et est détenteur d’un Master de Droit de l’université de Cambridge au Royaume Uni. Il est chercheur associé à l’Institut du Développement pour le pétrole, le gaz, l’énergie, l’environenment et la durabilité, à l’université Afe Babalola, Ado-Ekiti, Nigéria. En tant que chercheur doctorant, Alexander se concentre sur les problèmes fiscaux internationaux de droit et de politique, et tout particulièrement sur les relations entre la fiscalité et le développement économique, et le rôle d’institutions et d’acteurs gouvernementaux et non-gouvernementaux dans la mise en place de normes de politiques fiscales.

ODD

Agrégé supérieur

Professeur Odd-Helge Fjeldstad

Professeur Odd-Helge Fjeldstad est un économiste au CMI, en Norvège, et à l’Institut Africain de Fiscalité, à l’université de Pretoria. Il a plus de 30 ans d’expérience dans le domaine de la recherche et de l’analyse des politiques de l’Afrique de l’est et du sud. Son travail sur la réforme fiscale, l’administration des revenus, la conformité et la fraude fiscale, la corruption, la fuite de capitaux, et les impôts des autorités locales a largement été publié aussi bien dans le milieu académique que politique. Il a également établi et maintenu des collaborations avec des centres de recherche en Angola, Namibie, Afrique du sud, Tanzanie, Uganda et en Zambie. Fjeldstad fut aussi conseiller pour différents gouvernements africains sur la gestion des finances publiques, et consultant pour des organisations de développement bilatérales et multilatérales, y compris le DFID, Norad, le ministère des affaires étrangères norvégien, OECD, IFC et la Banque mondiale.

Anu Joshi200

Conseillère de Recherche sur le thème des Genres et de la Fiscalité

Dr Anuradha Joshi

Dr Anuradha Joshi est une chargée de recherche principale et dirige le pôle ‘Gouvernance’ à l’Institut d’Etudes de Développement (IDS). Les processus de politiques et l’analyse institutionnelle de développement constituent en grande partie son travail. Elle se concentre actuellement et tout particulièrement sur : la fiscalité et les genres, la fiscalité dans le secteur officieux, le mouvement social, la redevabilité sociale et la prestation de services.

Jalia Kangave400

Gestionnaire du Renforcement des Capacités

Dr Jalia Kangave 

Dr Jalia Kangave a plus de dix ans d’expérience dans le domaine fiscale et juridique, et celui du développement dans le milieu universitaire, les secteurs privés et gouvernementaux, les organisations de société civile et internationales. Jalia est chercheur associée à l’Institut d’Etudes de Développement et est la gestionnaire du Renforcement des Capacités pour l’ICTD, et par conséquent le principal contact pour tout ce qui concerne l’établissement de liens et de partenariats. Elle se charge également d’améliorer les compétences des chercheurs et des organisations affiliées, afin de mener et de diffuser au mieux des recherches de qualité de manière efficace et effective. Elle dirige également notre programme sur la fiscalité et les genres.

GiuliaMascagni

Directrice adjointe de recherche

Dr Giulia Mascagni

La fiscalité, les finances publiques et l’évaluation des politiques gouvernementales dans les pays à faible revenu sont les intérêts de recherches principaux du Dr Giulia Mascagni. Economiste de formation, titulaire d’un doctorat de l’université du Sussex (Département des sciences économiques), Giulia est chercheur associée au pôle de gouvernance à l’institut d’Etudes de Développement, au Royaume Uni, et directrice adjointe de recherches pour l’ICTD. 

RhiannonHeadshot

Directrice de communications et de recherches

Rhiannon McCluskey

Rhiannon McCluskey détient un Master en Gouvernance et Développement de l’Institut d’Etudes de Développement. Sa recherche est focalisée sur le recouvrement des recettes gouvernementales et la responsabilité sociale en Afrique subsaharienne. Elle est chargée du développement et de la mise en application des résultats des recherches et de la stratégie de communications au travers des programmes de l’ICTD. Elle est à la tête de la diffusion des recherches via des voies de communication sur Internet ou autres, et est la première personne en contact avec les actionnaires et les médias. 

andu

Agrégé supérieur

Andualem T. Mengistu

Andualem T. Mengistu  est directeur du Centre pour les Macroeconomics et Commerce de l’Institut de recherche pour le développement de la Ethiopie (EDRI); Il est directeur de la recherche pour le Réseau éthiopien de recherche fiscale (ETRN); et un chercheur activement engagé de l’ICTD. Andualem a obtenu son doctorat à l’école d’économie à Stockholm et sa thèse portait sur le fonctionnement des marchés monétaires des pays en développement et traitait de questions telles que la capacité des pays de la communauté est-africaine à former une union monétaire. Ses intérêts de recherche actuels se concentrent sur la politique monétaire dans les marchés monétaires moins développés et les systèmes fiscaux dans les pays en développement. 

Mick Moore

Directeur général

Professeur Mick Moore

Professeur Mick Moore est un économiste politique. Il a effectué de vastes recherches sur le terrain en Afrique et en Asie, tout particulièrement au Sri Lanka, à Taiwan et en Inde. Les dimensions nationales et internationales de bonne et mauvaise gouvernance dans les pays pauvres sont ses vastes interêts de recherche. Il se concentre surtout sur la fiscalité et la gestion des affaires publiques, et est le fondateur directeur général de l’ICTD. Il est aussi chercheur universitaire professionel dans le pôle de Gouvernance à l’Institut d’Etudes de Développement, au Royaume Uni. 

Catherine ngina other

Chercheur en fiscalité internationale (Conventions fiscales)

Catherine Ngina Mutava

Catherine Ngina Mutava est la Directrice Adjointe du Centre de Recherche sur la Fiscalité de Strathmore (Strathmore Tax Research Centre). Elle détient un Master de Droit en fiscalité internationale obtenu à l’université de New York et une Licence de Droit de l’Université de Nairobi. Elle a auparavant travaillé en tant qu’expert fiscal aux Pays Bas, au Bureau International pour la Documentation Fiscale (IBFD), une organisation qui se spcéialise dans la recherche sur la fiscalité et l’imposition transfrontalière, et a été impliquée dans la recherche approfondie des systèmes fiscaux dans neuf pays africains, comprenant le Kenya, le Nigéria, l’Uganda, la Tanzanie, le Sierra Leone, la Gambie, le Soudan du Sud, l’Ethiopie et le Libéria. Elle a travaillé avec KPMG, une des sociétés fiscales éminentes du pays, et a été impliquée dans la mise en place et la gestion des services de fiscalité de deux des principaux cabinets juridiques du pays. 

NicolasOregeira

Adjoint de recherche

Nicolas Orgeira 

Nicolas Orgeira travaille comme Adjoint de Recherche, principalement sur comment les taxes sont percues en Sierra Leone et sur la charge fiscale en République Démocratique du Congo. Avant de rejoindre l’ICTD, Nicolas a travaillé à mettre en place des sondages au Ghana, en France et au Burkina Faso pendant deux ans, dans de divers rôles. Les thèmes de son travail comprenaient des sujets allant du développement de la petite enfance à la gouvernance locale.

Olly Own

Coordonateur de Recherche, Réseau nigérian de recherche fiscale

Dr Olly Owen 

Dr Olly Owen est coordonateur de recherche, au Réseau nigérian de recherche fiscale, et collaborateur (Avec le Dr Tom Goodfellow) sur le projet intitulé Taxation, Property Rights and the Social Contract – Fiscalité, Droits Immobiliers et le Contrat Social – au Lagos. Il est chargé de recherche dirigeant au Service pour le Développement International d’Oxford (ODID) où il travaille actuellement sur une étude de trois ans concernant l’évolution de gouvernance en matière fiscale et des revenus au Nigéria, financée par le Conseil de Recherches Economiques et Sociales – Economic and Social Research Council. A l’ODiD, il continue également de se concentrer sur les structures et les pratiques du maintien de l’ordre au Nigéria et s’intéresse particulièrement en politique et gouvernance dans les sous-régions d’Afrique occidentale et en antropologie politique. Après avoir travaillé à Londres et au Lagos, d’abord avec des groupes de société civile d’Afrique de l’ouest, puis en tant qu’analyste de risques d’investissement, Olly a fini son doctorat à l’Institut d’Antropologie Sociale et Culturelle de l’Université d’Oxford, entreprenant une étude ethnographique des forces de police du Nigéria.

sol

Attaché supérieur de recherche

Sol Picciotto

Sol Picciotto (BA Oxford, JD Chicaho) est professeur émérite à l’université de Lancaster, Conseilleur principal au Réseau de Justice Fiscal, coordinateur pour le BEPS Monitoring Group, et membre de la sous-commission du comité sur la fiscalité de l’ONU sur la résolution de conflits. Sa recherche pour l’ICTD est concentrée sur l’imposition des coorporations transfrontalières notamment pour les pays en développement. Professeur Picciotto a enseigné aux universités de Dar es Salaam (1964-1968), en Tanzanie, et à Warwick (1968-1992) et Lancaster (1992-2007) au Royaume Uni. Professeur Picciotto fut aussi directeur scientifique de l’Institut International d’Onati pour la Sociologie du Droit (2009- 2011). Il est l’auteur de « International Business Taxation and Regulating Global Corporate Capitalism », et a co-écrit de nombreux ouvrages, ainsi que beaucoup de chapitres et articles sur les différents problèmes liés à la fiscalité internationale et d’autres aspects des affaires internationales et du droit économique.

Wilson 03 196x275 2

Directeur de Recherche

Dr Wilson Prichard

Dr Wilson Prichard est professeur à l’Université de Toronto, directeur de recherche de l’ICTD, et chercheur associé à l’Institut d’Etudes de Développement. Son travail est focalisé sur l’économie politique de la réforme fiscale et sur les liens entre la fiscalité, la gouvernance et le développement, tout particulièrement en Afrique. Il est l’auteur de « Taxation, Responsiveness and Accountability in Sub-Saharan Africa: The Dynamics of Tax Bargaining » (Cambridge University Press, 2015), ainsi que d’articles dans, entre autres, le Journal Britanique des sciences politiques, les Affaires Africaines, World Development, Journal of Development Studies and African Studies Review. Actuellement il est conseiller pour la Banque Mondiale et le DFID sur la plannification de leurs programmes de taxe et de développement.

Simon_Rees_1

Coordinateur de Programmes

Simon Rees 

Simon Rees est basé à l’Institut d’Etudes de Développement et est chargé de la gestion du programme des travaux financés par la Fondation Bill et Melinda Gates. Simon s’occupe également de la coordination générale et assiste l’équipe de l’ICTD sur le plan administratif.

Oliver Roy

Coordinateur de Projets

Oliver Roy 

Oliver Roy est basé à l’Institut d’Etudes de Développement où il travaille en tant que coordinateur de projets au sein de l’ICTD. Oliver est principalement chargé de la coordination du processus des publications de l’ICTD et de l’organisation d’évènements internes et externes; il s’occupe également de la coordination et apporte un soutien administratif à l’équipe de l’ICTD.

Fabrizio

Chargé de Recherche

Fabrizio Santoro

Fabrizio Santoro est basé à l’Institut d’Etudes de Développement, travaillant comme chargé de recherche, principalement sur un projet concernant la conformité fiscale au Rwanda. Les intérêts premiers de recherche de Fabrizio sont la gouvernance, les finances publiques, et la fiscalité, se focalisant sur les méthodes d’évaluation d’effets et l’analyse statistique. Détenteur d’un Master en Sciences sociales et économie de l’université de Bocconi à Milan, Fabrizio a travaillé comme adjoint de recherche au Myanmar pendant un an et demi avant de rejoindre le ‘ICTD. Depuis septembre 2017 il a entrepris un doctorat en économie à l’université de Sussex.

Vanessa pic

Adjointe de recherche

Vanessa Van den Boogaard

Vanessa van den Boogaard est candidate au doctorat en science politique à l’Université de Toronto. Sa thèse est focalisée sur la fiscalité informelle et les relations entre l’État et la société en Sierra Leone et en République démocratique du Congo. Elle est boursière à l’Institut sur les finances et la gouvernance municipales et associée aux études supérieures au Centre d’études sur le développement critique à Toronto. Ses intérêts de recherche actuels comprennent de la fiscalité informelle, la fiscalité et la parité des sexes, la fiscalité et la responsabilité, les partenariats public-privé et la prestation de services.

Zebong

Chargé de Projet - Initiative pour la Taxe Foncière en Afrique (APTI)

Dr. Nyah Zebong

Dr Nyah Zebong a travaillé plus de onze ans avec le ministère des finances du Cameroon sur les problèmes liées à l’administration et aux politiques fiscales, y compris et en particulier, la conformité, les audits, la perception fiscale et les recours. De temps en temps, il s’est investit à l’université comme intervenant extérieur pour ce qui concerne le Droit fiscal et le financement de projet. Dr Nyah Zebong a écrit sa thèse sur l’imposition de l’industrie extractive, notamment et particulièrement sur la prévention d’évasion fiscale et les prix de transfert. Il est Chef de projet sur le projet de la taxe foncière en Afrique pour le l’ICTD depuis son commencement en 2017.