Devenir chercheur

Mener des recherches avec l'ICTD

L’ICTD est un réseau de recherche dédié à l’amélioration des politiques et pratiques fiscales dans les pays à faible revenu, en particulier en Afrique subsaharienne. Pour y parvenir, nous mettons en œuvre (a) la réalisation de recherches pertinentes politiquement avec un grand professionnalisme et (b) la diffusion efficace des résultats de cette recherche. Pour accomplir cette mission, il est indispensable que l’ICTD travaille en étroite collaboration avec les chercheurs et les décideurs africains. Contribuer à renforcer la capacité de recherche fiscale en Afrique est un élément central de notre mission.

De temps en temps, l’ICTD peut lancer des appels à projets de recherche dans des domaines déterminés, et fournir des conseils spécifiques sur la façon de répondre à ces appels. Cependant, même s’il n’y a pas d’appel de lancé, nous sommes toujours ouverts aux idées qui nous sont envoyées sous forme de résumé de projet de recherche, en particulier de la part de chercheurs africains, de fonctionnaires des impôts et de responsables des politiques fiscales.

Veuillez noter​ : L’ICTD n’est pas en mesure de financer des bourses d’étude s pour les étudiants en maîtrise ou en doctorat. Nous serons peut-être en mesure d’apporter un soutien aux étudiants dans leurs recherches sur le terrain, à condition qu’ils soient convaincus (a) qu’ils sont susceptibles de faire des recherches précieuses et inédites et (b) qu’ils s’engagent à écrire les résultats de cette recherche explicitement pour l’ICTD – et séparément de leurs dissertations ou thèses.  

ATAresearchdaypic

Envoyez-nous une proposition de recherche

Un bon projet de recherche est indispensable à la réalisation de bonnes recherches. Un bon projet traite essentiellement des problèmes suivants:

  • À quelle (s) question (s) vais-je essayer de répondre?
  • De quelles données ai-je besoin pour répondre à ces questions?
  • Comment vais-je obtenir ces données?
  • Comment vais-je utiliser ces données pour répondre à la question?

Peu d’entre nous parviennent à produire des projets de recherche de qualité. L’ICTD investit beaucoup dans la préparation des projets. Nous fournirons le soutien d’une équipe expérimentée ; les candidats doivent s’attendre à investir beaucoup de temps, et à réécrire leur projet deux ou trois fois. Ne soyez pas découragé par une demande de révision. C’est signe que nous sommes intéressés.

Si vous avez une idée pour un projet de recherche, veuillez remplir ce formulaire:

Nous sommes ici pour encourager et faciliter la recherche – et surtout pour aider les personnes ayant une expérience professionnelle de la fiscalité à s’engager dans la recherche. Si des enquêtes préliminaires sont nécessaires avant qu’une bonne proposition puisse être élaborée, nous pourrons éventuellement offrir de petites subventions de préparation à la recherche.

Qu'est-ce qu'une bonne proposition de recherche?

Nous n’avons pas un seul modèle de projet de recherche. Dans une certaine mesure, chaque proposition suivra un format différent. Toutefois, pour une proposition complète, vous pouvez vous baser sur le modèle suivant, en l’adaptant selon vos besoins.

  • Quelle est la question centrale à laquelle vous voulez répondre?
  • Pourquoi cette question est-elle importante, à la fois pour la politique et pour notre plus large (ou plus conceptuelle ou théorique) compréhension des questions fiscales et de développement?
  • Quel est l’état actuel des connaissances sur cette question?
  • Quelles hypothèses avez-vous sur les réponses à votre question centrale? Ou dites-nous, en une ou deux phrases, à quelles conclusions vous pensez parvenir.
  • Quelles questions annexes devez-vous aborder pour répondre à la question centrale?
  • Quelles données avez-vous besoin de rassembler?
  • Comment allez-vous collecter et traiter ces données?
  • Quel est le calendrier pour chaque activité?
  • Quelle est votre expérience de la recherche, que ce soit dans la réalisation ou la rédaction ?
  • Avez-vous besoin d’une formation spécifique pour vous aider à mener à bien vos recherches?
  • Aurez-vous besoin d’un support externe? Si oui, lequel ?
  • Quelles publications et / ou autres résultats pourraient découler de cette recherche?
  • Quelle est l’application pratique potentielle de cette recherche?
  • Comment cette recherche va-t-elle aider à renforcer la capacité de recherche fiscale en Afrique?

D’autre part, un bon projet ne mentionnera pas ou peu l’importance de la fiscalité en général (nous n’avons pas besoin d’être convaincus), et s’arrêtera très brièvement sur l’importance de la question fiscale étudiée. Il est facile de dire pourquoi une question fiscale est importante. Il est beaucoup plus difficile de concevoir et de réaliser les recherches nécessaires pour répondre à la question. Si vous avez des doutes sur l’une de ces questions, demandez-nous. Dans certains cas, vous ne connaîtrez pas les réponses avant de commencer le processus de recherche.

Budgets et contrats

Il n’y a pas de modèle fixe pour la budgétisation, mais un bon budget est vital pour la bonne gestion financière, le suivi et l’évaluation, l’examen, et la gestion des risques fiduciaires. Aucune proposition finale ne sera acceptée sans un budget au format MS Excel et un plan de travail au format Gantt Chart. Une ébauche de projet doit seulement donner une estimation approximative du coût total. La budgétisation doit être faite en premier lieu par le demandeur et soumise avec la proposition. Si la proposition est acceptée, le budget sera affiné lors d’une discussion entre le candidat et le directeur des programmes.

Budgétisation :

Un bon budget réduira le besoin de révisions ultérieures et réduira le temps nécessaire pour réaliser un contrat. Le budget comprendra les éléments suivants:

  1. Une description de chaque dépense (un chercheur précis, un service ou un équipement, etc.)
  1. Un tarif pour la dépense (le tarif journalier, quotidien, unitaire, etc.)
  1. Une fréquence pour cette dépense (combien d’articles par exemple, veuillez noter que les frais / tarifs doivent être en jours)
  2. La catégorie générale sous laquelle la dépense tombe, parmi: main d’œuvre, déplacements, hébergement et frais de séjour, équipement, coûts de programmes (y mettre tout ce qui ne rentre pas logiquement dans aucune autre catégorie), et frais généraux institutionnels
  3. Un montant total
  4. Le calendrier prévisionnel de la dépense (directement lié au calendrier de recherche)

Tous les budgets doivent refléter une volonté d’efficacité financière et toutes les dépenses doivent être entièrement liées au travail et nécessaires à la réalisation de votre mission. Nous ne finançons pas l’alcool, le tabac ou les cadeaux. Nous ne rembourserons que les frais de voyage en classe économique et les frais d’hébergement «raisonnables» (pas de luxe). Le demandeur peut obtenir des devis pour les vols et les hébergements raisonnables via n’importe quel agent de voyages en ligne (Opodo , Expedia, Skyscanner, etc.) ou par le biais du directeur des programmes. Les tarifs journaliers de subsistance doivent être dans les limites fixées par le HMRC et l’UNCSC. Ceux-ci peuvent être obtenus, si nécessaire, auprès du directeur des programmes. Les taux de frais quotidiens doivent être conformes au salaire journalier normal ou aux taux de facturation de l’établissement du demandeur. Nous ne payons pas les frais de consultation. L’ICTD n’est pas une organisation de conseil. Tous les budgets doivent être exprimés en GBP ou en USD. Le cas échéant, les taux de change peuvent être convenus avec le directeur des programmes. Nous ne finançons pas les articles budgétaires étiquetés «imprévus». Nous paierons des frais généraux institutionnels (raisonnables) s’il y a lieu. En cas de doute, demandez conseil au directeur des programmes.  

Pré-contrat:

Si votre demande de financement est acceptée, le directeur des programmes travaillera avec vous pour rédiger un contrat. Cela impliquera probablement une révision ou un affinement du budget original. Le contrat sera avec l’Institute of Development Studies (IDS), le siège social de l’ICTD. Nous sommes tenus de suivre les procédures IDS et de répondre aux normes IDS.

Si vous travaillez pour une organisation ou une institution qui est encore inconnue de l’ICTD ou de l’IDS, les premières étapes seront une vérification de leurs devoirs de diligence raisonnable et de soin, menée par le directeur des programmes. Nous pouvons demander à voir (a) les documents de constitution, etc. (b) vos derniers relevés de comptes, et (c) les conditions générales sur la santé et la sécurité ; la lutte contre la fraude et la corruption ; les voyages à l’étranger ; et le devoir de diligence.

Nous demandons à ce que les organisations et institutions contractantes assurent la sécurité et le bien-être de leur personnel en permanence, et prennent toutes les dispositions nécessaires pour effectuer le travail de manière efficace et sécurisée. Si vous, en tant qu’individu, n’avez jamais travaillé avec nous auparavant, nous vous demanderons de prendre les dispositions raisonnables pour assurer, en permanence, votre sécurité et votre bien-être lors de votre travail pour l’ICTD / IDS, et d’agir convenablement en tant qu’agent de l’ICTD. Cela peut inclure l’organisation de votre propre assurance et vous familiariser avec les règles, règlements et procédures de l’IDS. Dans certains cas, nous pouvons fournir une assurance et d’autres moyens de soutien.

Procédure contractuelle:

Une fois que nous aurons tous les éléments nécessaires en place, le directeur des programmes travaillera avec vous pour établir un cadre de référence basé sur la proposition de projet, le plan de travail et le budget qui ont été convenus. Le processus d’établissement de contrat peut facilement prendre entre deux et quatre semaines, alors prévoyez du temps pour cela. L’IDS a des conditions standard que nous devons inclure dans tous les contrats. Ceux-ci comprennent des clauses relatives aux droits de propriété intellectuelle et à la juridiction. Si vous travaillez pour l’ICTD en tant qu’individu, sachez que vous êtes responsable du paiement de toutes les taxes pertinentes et nécessaires dans votre pays de résidence. Vous devrez nous donner votre adresse de domicile pour un contrat individuel, pas une adresse professionnelle.

Qu'en est-il de la rédaction et de la diffusion des recherches?

Communiquer efficacement les résultats de vos recherches est une partie essentielle du processus de recherche. Tenez-en compte lorsque vous calculez le temps et les ressources nécessaires pour mener à bien votre projet de recherche. Les résultats de chaque élément de recherche doivent être communiqués sous différentes formes à différents publics. Voici nos formes principales de diffusion de la recherche:

  • Un document de travail de l’ICTD. C’est le principal canal de diffusion pour la recherche de l’ICTD. Les documents de travail sont évalués de façon indépendante par d’autres chercheurs. Cela signifie que le papier devra répondre à des normes professionnelles. Vous pouvez vous attendre à être invité à réviser votre ébauche initiale au moins une fois.
  • Une synthèse de l’ICTD de deux pages, écrite spécifiquement pour les décideurs politiques. C’est une exigence pour chaque projet.
  • Un article de notre série de documents sur l’administration fiscale en Afrique. Ceux-ci contiennent des informations précieuses à partager, mais sont moins académiques que les documents de travail.
  • Un blog sur le site de l’ICTD.
  • Une rencontre avec des praticiens et des décideurs.
  • Une publication dans une revue. Selon la politique de l’ICTD, tous ces articles sont publiés en accès libre de droits. Nous pourrons vous donner plus de détails sur ce sujet si nécessaire.
  • Un article d’opinion dans un journal d’informations ou une mention dans un reportage
  • Une apparition à la radio ou à la télévision
  • Un chapitre dans un livre
  • Une présentation lors d’une conférence

L’ICTD a un responsable de l’application des recherches et de la communication qui peut vous conseiller sur ces questions et utiliser notre site Web, les médias sociaux et la newsletter pour s’assurer qu’un article ou une interview en particulier est largement diffusé. L’ICTD a besoin de signaler ses activités «à impact politique» à ses bailleurs de fonds.  Il est donc important que vous nous les signaliez. Si vous trouvez une occasion de diffuser des résultats de recherche de manière inattendue, ou après que le budget du projet de recherche soit clôturé, et que cela nécessite un financement supplémentaire, veuillez nous demander.

Kigali meeting small group

Surveillance et rapports

Chaque contrat est décomposé en étapes planifiées dans le temps. Pour chaque étape, il y aura des objectifs spécifiques de performance et de production, basés sur le budget et le plan de travail convenus. Les paiements sont basés sur le rendement: ils dépendront du respect des objectifs par étapes et de la livraison effective des productions. Si vous percevez des problèmes potentiels, contactez le directeur des programmes dès que possible. À chaque étape, il vous sera demandé d’envoyer au directeur des programmes: (a) un bref rapport opérationnel (normalement 1 à 2 pages recto, à moins qu’il n’y ait des problèmes à signaler); (b) un relevé des dépenses; et (c) une copie des productions dues. Pour éviter les retards de paiement, veuillez préparer ces pièces avant qu’on vous les demande. Le directeur des programmes peut également vous contacter par Skype ou par téléphone pour discuter du projet.

Le rapport opérationnel devra être un simple rapport factuel sur ce qui a été fait, ce qui sera fait par la suite et toutes les problématiques, problèmes ou nouvelles possibilités de recherche qui se sont présentés. Il devra également se référer à tous les objectifs prédéfinis. Le relevé des dépenses devra être basé sur le budget qui a été convenu. Nous suggérons que la feuille de calcul Excel utilisée pour le budget soit étendue pour inclure un onglet de dépenses. Des conseils à ce sujet seront fournis par le directeur des programmes.

Les frais sont toujours payés selon le paiement des étapes contractuelles et après la réalisation du travail. Nous ne paierons jamais en totalité les frais anticipés, mais nous pouvons effectuer des paiements partiels dans certains cas (voir ci-dessous).

Les dépenses seront remboursées aux grandes organisations et institutions via les paiements des étapes contractuelles après la réalisation d’une étape et l’obtention de tous les résultats liés. Les reçus ne sont pas automatiquement demandés, mais une déclaration de dépenses est requise. Seules les dépenses réelles réclamées dans le cadre de la déclaration de dépense seront remboursées. Cela peut être inférieur au montant autorisé dans le contrat.

Pour les plus petites entreprises dont les flux de trésorerie sont moins stables, nous pouvons préfinancer des dépenses, par exemple pour permettre de commencer un travail de terrain à plus long terme. Dans ce cas, il est essentiel qu’un relevé précis des dépenses réelles soit remis au directeur des programmes à titre de déclaration des dépenses. Le directeur des programmes peut demander des reçus. Il est entendu que les organisations et institutions contractuelles prennent toutes les dispositions nécessaires pour les frais de voyage, d’hébergement et de subsistance de leurs chercheurs et de leurs sous-traitants. Il sera attendu de toute organisation recevant des contributions de frais généraux provenant d’un contrat ICTD qu’elle apporte un soutien administratif au projet de recherche.

Nous sommes dans l’impossibilité d’avancer ou de préfinancer les dépenses pour les particuliers. Exceptionnellement, nous pourrons être en mesure de payer des «frais de rétention» (une partie des frais budgétés ne dépassant pas 25% du total) pour permettre à un individu d’effectuer un travail sur le terrain. Dans ce cas, l’ICTD cherchera à réserver directement des services tels que les vols et l’hébergement. Les frais de recherche engagés par les particuliers seront remboursés sur présentation de demandes de remboursement accompagnées de tous les reçus originaux. Cette demande consistera en une déclaration des dépenses sous format Excel avec les dates et les détails des dépenses ainsi que des reçus numérotés qui seront recoupés avec la déclaration des dépenses générale. Un individu peut effectuer une dépense à tout moment plutôt que d’attendre une date fixe.

Notes sur la planification dans le temps:  

Nous mettons tout en œuvre pour que les processus d’établissement des contrats et de remboursement soient rationalisés, rapides et efficaces. Mais l’IDS est tenu, par la loi, en vertu de son statut d’organisme caritatif et par ses administrateurs, de suivre une série de procédures lors de la sous-traitance de la recherche. Certains cas doivent être résolus par la haute direction de l’IDS, ce qui peut engendrer des retards.

Le processus de demande complet peut prendre jusqu’à un mois, et considérez un délai similaire pour le processus de signature du contrat. À moins que vous ne soyez prêt à commencer à travailler sans contrat, prévoyez-le dans votre plan et calendrier de travail. Il sera utile de noter les étapes importantes dans votre contrat et de produire les rapports pertinents à l’avance. Le directeur des programmes vous rappellera généralement au début du mois qu’une échéance approche. La date limite de rendu des étapes est généralement fixée au 15 du mois en cours. À réception du rapport, le directeur des programmes aura besoin d’une semaine pour le vérifier et poser toutes les questions nécessaires. Ensuite, le paiement pourra être autorisé. Cela peut prendre jusqu’à deux semaines pour que les paiements atteignent des comptes en dehors du Royaume-Uni.

Enfin et surtout … En cas de doute, demandez! Nous sommes là pour vous soutenir tout au long du processus, de la pré-candidature à l’après-recherche et à la diffusion, pour le plus grand bénéfice mutuel et une recherche, une diffusion et un impact de la plus haute qualité.